Catégories
Actualités Recrutement

La couture ça paie ?

C’est une question qu’on nous pose souvent au tĂ©lĂ©phone : est-ce qu’en suivant nos cours, il est facile de trouver un travail ?

En rĂ©alitĂ© notre formation n’a pas du tout comme objectif de vous former Ă  devenir un couturier professionnel, mais bien Ă  refaire votre garde-robe.

NĂ©anmoins, cette formation Ă©tant franchement poussĂ©e (surtout la formation intĂ©grale), il n’est pas difficile de trouver un emploi vu la quantitĂ© de matière absorbĂ©e.

Mais quelles sont donc les débouchées ?

Couturier/Designer

Malheureusement, c’est le rĂŞve de trop de monde. Et il y a beaucoup trop peu de place, le monde de la mode Ă©tant malheureusement dominĂ© par le « fast fashion », beaucoup moins cher que ce qui peut se produire de manière local.

C’est nĂ©anmoins possible d’y parvenir, mais nous ne conseillons pas une reconversion professionnelle que ce soit en faisant une formation chez nous ou ailleurs. Une reconversion professionnelle nĂ©cessite un parcours sĂ»r.

Retoucheur/Couturier

Il semblerait qu’il y ait pas mal d’opportunitĂ©s dans ce secteur : de manière rĂ©currente, des sociĂ©tĂ©s de titres services, des magasins de vĂŞtements… nous appelle Ă  la recherche de nouveaux ouvriers/employĂ©s.

Il est possible de se mettre Ă  son compte, il n’y a pas d’accès Ă  la profession. Il est aussi possible de travailler avec les titres services, mais les salaires ne sont pas Ă©normes.

Apparemment il resterait encore quelques industries qui embauchent des petites mains, mais la sĂ©curitĂ© Ă  l’emploi nous semble assez limitĂ© vu la mondialisation.

cours de couture arlon

Prof de couture !

Et bien, une chose est sûre : il y a des places à prendre mais uniquement pour les plus compétents. Et les salaires sont pour le moins « raisonnables ».

Vous pouvez vous lancer Ă  votre compte assez facilement, mais avez-vous les meilleurs de vous lancer ? ĂŠtes-vous certain(e) d’avoir assez d’Ă©lève sur le long terme ?

Chez nous, il n’y a pas d’investissement, la structure est dĂ©jĂ  en place. En travaillant 3 jours/semaine sous statut d’indĂ©pendant, vous touchez presque 2600 € par mois facturĂ©. Il faut enlever environ 33% de prĂ©compte et 250 € par mois de cotisation sociale, quelques frais de comptabilitĂ©. Soit Ă  la grosse louche 1400 € pour Ă  peine plus d’un mi-temps.

Le piège ? Les horaires ne sont pas toujours des plus commodes : nos Ă©lèves sont disponibles principalement le soir et le week-end, du coup, si vous n’avez aucune disponibilitĂ© sur ces plages horaires, cela peut s’avĂ©rer difficile.

Intéressé(e) ? Envoyez votre candidature à admin@coursdecouture.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *