Catégories
Tuto gratuit

Tout savoir sur le tissu en coton

Quand nous débutons en couture, nous pensons souvent qu’une bonne machine à coudre et quelques techniques de couture suffisent pour être la créatrice de mode dont nous rêvons d’être. C’est en s’y mettant sérieusement que nous nous rendons compte de l’importance de la créativité, notamment par le choix de la matière pour faire ressortir cet habit dont nous avons choisi de créer ou de reproduire à partir d’un patron de couture.

En effet, le rendu d’un vêtement repose en grande partie sur la ou les matières utilisées. Pour le constater, il suffit d’imaginer le même modèle de vêtement ou un même patron de couture, mais réalisés avec des tissus et des couleurs différents. Cela changerait tout, n’est-ce pas ?

Si le choix de la couleur est plutôt une question de goût, la matière assure la tenue et le tombé du vêtement. Certaines matières sont d’ailleurs plus faciles à travailler que d’autres.

Le choix de la matière agit également sur le confort, la durabilité du tissu et peut exprimer une certaine valeur à laquelle nous nous attachons.

Dans cet article, nous aborderons le tissu en coton, car c’est probablement le tissu le plus utilisé dans l’industrie du textile et de l’habillement. Nous verrons les différents types de tissus à base de coton ainsi que quelques conseils sur leur utilisation et leur entretien.

Comme mentionné plus haut, le coton est sûrement la matière la plus courante en couture et il est même perçu comme une indication de valeur du tissu et du vêtement. Un vêtement fait à partir d’un tissu 100% coton est souvent considéré comme de meilleure qualité.

Dans le cadre de nos cours pour débutants, nous conseillons le coton.

Les différents types de tissu à base de coton :

Le type de tissu varie selon l’armature, l’épaisseur et la rigidité de l’étoffe.  

  • La cotonnade : c’est le tissu en coton « standard » ou « basique », il est léger sans être transparent. Non extensible, ce tissu est facile à coudre et idéal pour débuter en couture. La cotonnade est utilisée de manière générale dans l’habillement, l’ameublement ou les accessoires. Quand la cotonnade est exclusivement en coton, il est solide et résistant donc ne nécessite pas de précaution de lavage particulière.
  • Le jersey de coton : c’est le tissu le plus utilisé dans l’industrie du textile et de l’habillement. Ce tissu n’est pas tissé, mais maillé, ce qui lui procure une certaine élasticité par rapport à la cotonnade. Le jersey est principalement utilisé pour la fabrication de T-shirt ou robes stretch. Mais attention, le jersey est aussi plus fin et peut se tourner facilement durant la couture, nous vous conseillons d’utiliser une surjeteuse, ou à défaut, de surfiler vos coutures notamment sur les bords.
  • Le sergé de coton : grâce à son tissage spécifique, il est plus robuste et épais donc ne froisse pas aussi facilement que la cotonnade et le jersey. Le sergé de coton est utilisé pour les vestes, manteaux ou vêtements de travail.
  • Le denim : obtenu par le même procédé de tissage que l’armure de serge, le denim est le tissu du jeans par excellence. C’est aussi un tissu épais et rigide, mais a tendance à s’user avec temps. Avant d’entamer la couture du denim, nous vous recommandons de laver votre étoffe, car ce tissu peut se rétrécir au premier lavage.
  • La flanelle : c’est un tissu en coton feutré et doux caractérisé par son aspect duveteux. La flanelle est connue pour ses propriétés thermiques qui maintient la chaleur, grâce à son tissage serré. C’est pour cette raison qu’il est plus souvent utilisé pour les linges de lits et les habits des tous petits. Mais la flanelle est également la matière pour les célèbres chemises à carreaux style « Texans » ainsi que les blazers. Il faut cependant distinguer la flanelle issue du coton et la flanelle de laine.

Les principales caractéristiques des tissus en coton :

Selon le mode de tissage ou de tricotage utilisé, le coton permet d’obtenir un textile agréable au toucher et offre un confort inégalé grâce à ses propriétés respirante et absorbante d’humidité. Le coton est également résistant et facile d’entretien puisque ce textile supporte bien le lavage fréquent à la machine, même à haute température.

Il est justement recommandé de laver votre étoffe avant de le travailler pour éviter les surprises dues au rétrécissement du tissu au premier lavage.

Mais le principal inconvénient du coton est son caractère froissable, qui est commun à la plupart des fibres végétales et naturelles qui ont une élasticité assez limitée.

Mélange et combinaison de matières

Pour compenser ce caractère froissable du coton, les industriels du textile ont expérimenté différentes combinaisons du coton avec d’autres fibres d’origine naturelle, artificielle cellulosique ou synthétique dont les plus utilisés sont :

  • Coton et viscose : la viscose est une fibre artificielle crée à partir de cellulose de bois. Elle a aussi une propriété absorbante. Mélangé avec du coton (généralement le Jersey ou la cotonnade), le tissu obtenu est solide et plus fluide, mais surtout qui froisse moins que le coton 100%.
  • Coton et polyester : le polyester est une fibre synthétique solide, mais qui n’absorbe quasiment pas l’humidité, mais qui, par contre, garde sa fluidité permanente. Mélangé avec du coton, le textile obtenu est solide tout en étant respirant.  Côté lavage, ne pas dépasser les 40° C et évitez le lavage intensif et le sèche-linge.

Les labels

Le choix d’un tissu peut aussi exprimer notre engagement envers la nature, la société ou toute autre cause qui nous tient à cœur. C’est pour ces raisons qu’il existe différents labels de tissu qui nous permettent de retracer l’origine du coton utilisé pour la fabrication du tissu.

  • Le coton équitable (Par exemple, le label Max Havelaar) : indique que le coton a été produit, récolté puis transformé de façon équitable en offrant un salaire décent à tous les acteurs impliqués dans sa production.
  • Le coton biologique (Par exemple, le label Global Organic Textile Standard) : indique que le coton a été produit selon des techniques respectant l’environnement, sans utilisation de pesticide ni de modification génétique.
  • Le coton Oeko Tex : indique que le coton n’est pas biologique, mais le traitement appliqué ne présente pas de risque toxique pour l’homme et son environnement.

Voilà, nous espérons vous avoir apporté plus d’information sur le coton, si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

2 réponses sur « Tout savoir sur le tissu en coton »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *