Premiers pas dans la couture

Les premiers pas dans l’univers passionnant de la couture

La couture regroupe un ensemble de techniques et de savoir-faire dont l’apprentissage nécessite entre autres de la passion, de la patience et de la rigueur. Pour certaines personnes, la couture est un loisir, pour d’autres elle constitue un excellent moyen pour exprimer talent et créativité et pour beaucoup, c’est tout simplement un métier. Il se peut que vous ayez envie de faire partie de l’une de ces catégories de personnes. Mais peut-être que vous ne savez malheureusement pas tenir correctement et manier une aiguille ou manipuler une machine à coudre. Dans ce cas, il est grand temps pour vous de vous imprégner de cet univers passionnant de la couture.

La nuance entre le métier de tailleur et de couturier

« Tailleur » et « couturier » sont deux termes que nous pouvons entendre au quotidien, lorsqu’il s’agit de la fabrication de pièce d’habillement sur mesure. Pour bon nombre de personnes, ils sont identiques. D’ailleurs, en consultant un dictionnaire, on peut parfois constater que les deux termes sont synonymes. Cela étant dit, même si aujourd’hui, ils ont tendance à se confondre, cela n’a pas toujours été le cas. La différence entre les deux métiers remonte ainsi à plusieurs siècles.

En France, avant le XVII ème siècle, la confection et la vente de pièces d’habillement pour homme, femme et enfant étaient exercées par les tailleurs, un métier exclusif aux hommes. Dans son travail, le tailleur employait tout de même des ouvrières. Ces dernières se sont alors organisées en corporation. Ainsi, le corps de métiers de couturier est apparu vers la fin du XVII ème. Leur activité se focalisait alors sur la confection et la vente de vêtements pour femmes et enfants.

Aujourd’hui, la différence entre le métier de tailleur et de couturier devient de plus en plus vague, même si on s’accorde encore à dire que le tailleur se charge généralement des costumes pour hommes tandis que le couturier ou la couturière se chargera d’habiller les femmes.

Mais le tailleur aussi bien que le couturier fait de la couture, en d’autres termes, de l’assemblage d’étoffes. Or, la couture est une technique qui n’est pas uniquement utilisée dans le cadre de la confection de pièces d’habillement, même si beaucoup d’entre nous ont tendance à le penser.

Maitriser la couture présente de multiples intérêts

Nous savons parfaitement que l’étoffe constitue un matériau prenant une place importante dans notre vie. On le retrouve sur des objets hétéroclites. Ce qui signifie que le travail d’un couturier ne se limitera pas uniquement à la confection, au raccommodage ou encore à la restauration de pièces d’habillement. Il pourrait également s’étendre à d’autres domaines impliquant des tissus et bien d’autres matériaux. Ainsi, maitriser la couture présente incontestablement de multiples avantages.

Un savoir-faire d’une aide précieuse au quotidien

Des boutons qui se détachent, un petit accroc, des coutures qui se défont, un nouveau vêtement un peu trop large,… Ce sont là des exemples de petits désagréments qui arrivent plus souvent qu’on ne le pense et généralement à nos tenues préférées. Savoir manier une aiguille, une paire de ciseaux et une machine à coudre vous sera alors d’un grand aide. Vous n’aurez plus besoin d’apporter ves vêtements abimés à votre tailleur.

Grâce aux bases que vous aurez acquises dans le domaine de la couture, vous pourrez raccommoder et modifier les imperfections en un rien de temps. En d’autres termes, qu’elles soient de niveau avancé ou débutant, vos compétences de couturier ou de couturière vous seront d’une aide précieuse à un moment ou à un autre.

D’ailleurs, la couture peut constituer un excellent passe-temps durant les jours de repos. C’est une activité apaisante et distrayante, qu’on le pratique seul ou en groupe.

La possibilité d’exprimer votre créativité

Mais comme vous pouvez vous en douter, la couture ne se limite pas uniquement aux raccommodages. Elle constitue sans aucun doute un art à part entière même si on a tendance à le classer du côté de l’artisanat en raison de son aspect pratique et fonctionnel. Tels le musicien, le peintre ou le sculpteur, le couturier ou la couturière est une personne, qui par les aptitudes, les talents, les techniques dont il ou elle a acquis, a la capacité de créer et de fabriquer des œuvres originales. C’est d’ailleurs pour cela qu’on parle de « Haute couture ». Qui n’a jamais rêvé de customiser, de confectionner et de porter les vêtements issus de sa propre imagination ? Grâce à l’apprentissage et la maitrise de la couture, cela est tout à fait possible.

Un savoir-faire qui vous offre des opportunités de travail

couture-et-repassage

Et bien évidemment, la couture ne constitue pas uniquement un loisir et ne se limite pas au raccommodage, à la restauration ou la création de vos propres vêtements. En acquérant un niveau moyen ou avancé dans le domaine, il sera tout à fait possible de faire de la couture, une activité professionnelle subsidiaire en complément de revenus ou au contraire à titre principal. Vous aurez alors la possibilité de travailler individuellement et indépendamment en créant votre propre entreprise. La prospérité de votre entreprise dépendra alors de votre compétence, de votre notoriété, de votre relation avec le client.

Il est également possible d’exercer la couture dans le cadre d’un emploi salarié. En effet, les débouchés sont très vastes, car, outre les domaines de l’habillement, beaucoup d’autres activités se basent sur l’utilisation et l’assemblage de textiles. Et cela nécessite une certaine compétence en couture. Ainsi, à côté de la confection de pièce d’habillement, la couture s’applique également à la confection, à la réparation, à la customisation du linge de maison et des éléments de décorations d’intérieur tels les rideaux, les draps, les nappes, etc… Elle s’étend également aux chaussures, à la maroquinerie et à bien d’autres domaines.

Cela signifie que  même si on débute l’apprentissage de la couture avec la fabrication, le raccommodage, la retouche et la customisation de vêtements, il est également possible d’étendre ses compétences dans d’autres domaines.

Qui peut faire de la couture ?

Bien qu’il faille admettre que dans la pratique, on rencontre plus de couturières que de couturier, cette activité s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Cela étant dit, elle intéressera plus particulièrement les personnes qui se passionnent et qui disposent d’un certain talent dans les travaux manuels et l’artisanat.

En effet, la couture est une activité qui nécessite minutie et précision. Il faudra donc une certaine habilité et dextérité manuelle. Ce sont là des capacités qui peuvent tout de même s’acquérir au fur et à mesure de l’apprentissage et de la pratique. Il ne faut pas également oublier que dans la couture, chaque détail compte. La moindre erreur risque de ruiner tout le travail effectué et causer une perte de temps et un gaspillage de matériaux.

En effet, si le résultat ne convient pas au client, il faudra refaire une bonne partie du travail. La couture nécessitera donc beaucoup de rigueur. S’ajoute à cela l’imagination et la créativité. En effet, même si la couture est constituée d’un ensemble de techniques nécessitant l’apprentissage, il faudra également une grande part de créativité, notamment pour dessiner et modéliser les patrons. De ce fait, la couture réussira particulièrement aux personnes qui ont une imagination débordante.

Finalement, il n’est plus besoin de préciser que le travail du couturier ou de la couturière implique de passer une bonne partie de la journée en position assise. C’est une position qui ne conviendra pas forcément à tout le monde, car elle peut s’avérer fatigante au bout de plusieurs heures.

Les outils et accessoires indispensables pour débuter la couture

Même pour un couturier ou une couturière débutante, il faudra investir une petite somme afin de pouvoir acquérir tous les attirails nécessaires à l’apprentissage et l’activité de couture. Cela étant dit, pas besoin d’investir dans des articles haut de gamme lorsqu’on débute. Les outils à utiliser varieront en fonction de la tâche à réaliser. Et tous ces outils et accessoires seront faciles à trouver. Il vous suffira de faire un petit tour auprès de la mercerie la plus proche.

Les outils nécessaires à la couture

De manière générale, il existe des accessoires et des outils indispensables pour débuter l’apprentissage des bases de la couture. Du côté des outils les aiguilles à coudre, le dé à coudre, la paire de ciseaux, la machine à coudre ainsi que le mètre ruban semblent les plus évidents et les plus indispensables. On peut tout de même y ajouter les aiguilles à tricoter, les épingles de sûreté, la machine à tricoter, le découseur, la porte-épingle, l’œuf à repriser, la règle à patchwork ainsi que le perroquet de couture.

Bien choisir sa machine à coudre

Mis à part les tissus, la machine à coudre constitue sans aucun doute l’achat le plus important dont vous aurez à faire au début de votre apprentissage de la couture. Il faudra par conséquent le choisir méticuleusement. Comme nous l’avons mentionné, pour débuter, vous n’aurez pas besoin d’investir dans un modèle haut de gamme.

Et vous êtes certainement déjà en mesure de savoir que cet outil est disponible sous deux types, à savoir la machine à coudre manuelle et la machine à coudre automatique. Si le premier modèle, c’est-à-dire la manuelle, est généralement disponible à un prix abordable, son utilisation reste un peu plus difficile et nécessitera plus d’huile de coude. Le modèle automatique quant à lui sera plus facile à utiliser et comportera plusieurs fonctionnalités. Mais cela signifie également qu’il sera plus coûteux qu’un modèle manuel.

De manière générale, une machine à coudre tournant autour des 250 € suffira amplement pour commencer l’apprentissage de la couture. Et dans la mesure où vous n’arrivez pas à faire votre choix, n’hésitez pas à expliquer au mercier ou à la mercière, votre situation de débutant dans le domaine de la couture. Ainsi, il pourra vous proposer le modèle qui conviendra le mieux à votre niveau, mais également à votre budget.

Les accessoires indispensables au couturier

En ce qui concerne les accessoires, vous aurez sans aucun doute besoin de fil à coudre, de boutons, de braguettes, de fermetures à glissière, de patron, de velcro, de bande à biais et bien évidemment, de tissus. Comme pour les outils, cette liste d’accessoire est non exhaustive et peut s’étendre à divers autres éléments.

Apprendre à coudre seul : est-ce possible ?

Faute de temps ou de moyens suffisants pour subvenir aux frais de cours, bon nombre de personnes se demandent s’il leur est possible d’apprendre à faire de la couture toute seule, à la maison. La réponse est bien évidemment un grand « OUI ».

Quelques conseils pour apprendre la couture chez soi

Pour cela, il faudra donc dans un premier temps réunir tous les matériels et outils nécessaires pour l’apprentissage. Comme nous l’avons déjà mentionné, pour débuter, vous n’aurez pas forcément besoin d’investir dans des équipements et des accessoires haut de gamme.

En ce qui concerne les formations, en faisant quelques recherches, vous trouverez des ouvrages ou des cours gratuits en ligne. En effet, dans le cadre d’un apprentissage en autodidacte, être curieux et savoir faire des recherches seront de précieux atouts. D’ailleurs, vous passerez beaucoup de temps sur Internet. Les ouvrages, les articles et les cours gratuits que vous y trouverez, vous permettront de maitriser étapes par étape, les bases de la couture, en commençant par le maniement des outils tels que les aiguilles à coudre et la machine à coudre.

Il ne faut pas également oublier que durant la phase d’apprentissage, peu importe le domaine, il faudra passer par des moments un peu difficiles. C’est surtout durant ces moments qu’il faudra avoir beaucoup rigueur, de patience et de passion. Dans le cas contraire, on sera tenté de jeter rapidement l’éponge. C’est d’ailleurs le cas de bon nombre d’autodidactes. Afin de pouvoir progresser, il faudra donc pratiquer de façon régulière. En somme, tout dépendra de l’autodiscipline.

Rien ne vaut les cours de couture

Même s’il est tout à fait possible d’apprendre la couture en autodidacte, en fin de compte rien ne vaut les cours de coutures. Cet enseignement suivi vous permettra d’apprendre étape par étape en commençant par les bases ensuite les niveaux intermédiaires pour enfin passer aux niveaux avancés. Il vous permettra également d’interagir et d’échanger directement avec l’enseignant, d’avoir constamment la motivation nécessaire pour apprendre et surtout, de se soumettre à un certain niveau de rigueur et de régularité.

En effet, ce sont là deux éléments difficiles à mettre en place dans le cadre d’un apprentissage en autodidacte. De plus, dans le cadre de ces cours, vous aurez accès à certaines techniques et méthodes que vous ne trouverez peut-être pas dans les ouvrages et les cours gratuits en ligne.

Certains cours de coutures sont disponibles à prix abordables pour une qualité de formation de très bonne qualité. C’est d’ailleurs le cas sur coursdecouture.org. Il existe ainsi plusieurs types de formations, variant en fonction de la durée mais également du niveau.

Les cours seront dispensés par des professeurs qui ont non seulement des compétences et de l’expérience dans le domaine de la couture, mais également dans le cadre de la pédagogie, de la psychologie, et dans bien d’autres domaines.

Ces cours se dérouleront également dans des locaux spacieux et agréables, le tout agrémenté d’une ambiance conviviale. En effet, dans le cadre de l’apprentissage, l’échange avec les autres est très important. D’ailleurs, coursdecouture.org dispose de pas moins de 17 centres de formation disséminés à travers la France, le Luxembourg et la Belgique. Enfin, il ne faut pas oublier que dans le cadre de ces cours, vous aurez également à votre disposition, divers outils et accessoires.

En résumé, on peut dire que la couture vous permettra d’avoir une activité professionnelle à titre indépendant ou en tant que salarié dans une entreprise. Mais même si l’objectif n’est pas forcément d’en faire un métier, savoir-faire de la couture vous sera toujours d’une grande utilité au quotidien pour raccommoder vos vêtements, mais également votre linge de maison ainsi que les décorations d’intérieur en étoffe. Même s’il nécessite rigueur, patience, passion, volonté et créativité, l’apprentissage de la couture s’adressera à tout le monde, homme ou femme. Pour ce faire, il est tout à fait possible de se former chez soi grâce aux ouvrages et autres cours gratuits en lignes. Il ne faudra tout de même pas oublier d’acheter les outils et les accessoires à la couture pour débutant. Dans ce cas, il n’est nullement besoin de dépenser de l’argent dans des articles haut de gamme. Cela étant dit, pour mieux appréhender et maitriser l’art de la couture, rien ne vaut les enseignements suivis. Ces cours de coutures vous permettront de rester motivé, d’acquérir de meilleures formations, de vous soumettre à un certain niveau de rigueur et de régularité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Premiers pas dans la couture”